Enseigner avec les Intelligences Multiples, Ludopédagogie

Evaluer avec une ESCAPE BOX !

Vous rêvez d’une activité motivante et stimulante pour vos élèves ? D’une activité complexe qui nécessite un  travail d’équipe ? D’une activité qui s’auto-corrige ? Bonne nouvelle, tout ceci est possible à travers l’escape box !

Escape game, escape room, escape box ont le vent en poupe ces dernières années. Le principe : résoudre une série d’énigmes et réussir à déverrouiller portes, cadenas, boites etc.  dans un temps limite…

Données techniques :

Contexte : en classe complète (25 élèves)

Age: 12-13 ans

Lieu : un local de cours

Équipe : enseignante seule

Phase de lancement :

L’activité est partie d’une envie de mettre en projet des élèves de 2S (élèves qui ont échoué au Certificat d’Etude du 1er Degré (= système français : élèves qui recommencent une 4ème)). La classe était divisée en quatre groupes et chacun d’eux avait un cahier des charges précis, à savoir, créer une activité :

  • qui activerait un savoir ou savoir-faire spécifique au cours d’Histoire ;
  • qui devrait être à la fois complexe et réalisable pour des élèves de 2ème ;
  • qui génèrerait un code à 3 chiffres permettant de débloquer un cadenas.

Description des activités créées :

Le thème du chapitre à évaluer portait sur le monde arabe-musulman au Moyen âge et Temps modernes. Voici les activités imaginées par ces élèves :

  1. se rappeler d’une date clé de l’Histoire ;
  2. déterminer la pertinence de documents en fonction d’une problématique de départIMG_1876
  3. replacer des informations dans un texte à trou ;rechercher des informations dans un atlas historique.IMG_1880 2

Mise en place du matériel :

Je ne vous cacherai pas que la confection de 4 escape box m’a pris énormément de temps (+/- 6 heures de travail cumulées). Comme matériel j’ai utilisé :

des boîtes en cartons ou sac avec fermeture éclair de 4 dimensions différentes ;

  • des colsons ;
  • des feuilles de plastification (et une plastifieuse) pour une plus grande longévité des documents  ;
  • des cadenas à coder (à 3 chiffres) ;

Est-ce que cette étape aurait pu être réaliser par les élèves ? Je ne le pense pas. En tout cas pas par des élèves de cet âge-là, dans le temps qui m’était imparti.

Analyse et réflexions

Lorsque j’ai débarqué dans mes classes avec les Escape Box les élèves avaient les yeux qui pétillaient. En terme de motivation l’objectif était atteint.

Concernant le travail d’équipe, les élèves se sont très vite rendu compte qu’ils n’arriveraient à rien si ils ne s’écoutaient pas. La (nécessaire) collaboration s’est d’ailleurs révélée incontournable qu’à partir du moment où un temps limite de 30 minutes a été décrété. (J’ai la chance de donner un cours qui me permet des répétions : cette année-là j’avais six classes de 2ème, cela m’a permis d’expérimenter des variantes.)

Les activités étaient-elles d’un bon niveau ? Les énigmes à résoudre étaient suffisamment complexes et tout à fait atteignables. Pour toutes les équipes que j’ai observées, j’ai remarqué que la résolution des activités demandait réflexion et méthode.

Les activités n’étaient-elles que du jeu ? Pas du tout, les élèves devaient activer des savoir-faire propres à la discipline historique pour être en mesure débloquer un cadenas !

Le seul petit couac que j’ai observé concernait une énigme où les numéros étaient découverts en trois temps…évidemment, il y a toujours un petit malin qui tente de tourner les numéros (espérant débloquer un cadenas sans « effort »), dans ce cas-là le cadenas a été ouvert avant la fin de la résolution d’énigme. J’ai très vite vu l’étonnement, la surprise, le petit sourire malicieux sur leurs visages. Qu’ais-je fait ? J’ai simplement demandé qu’ils me montrent la preuve de l’obtention des 3 numéros. Tant que le groupe n’était pas capable de me justifier leur réponse, il n’avait pas le droit d’ouvrir la dernière boite.

Pourquoi ais-je parlé d’un moyen d’évaluation avec correction automatique ? Car chaque ouverture de cadenas permettait de gagner 5 points. Les groupes arrivant au bout de l’activité en 30 minutes obtenaient 20/20. Ceux qui restaient coincés obtenaient entre 5 et 15 sur 20.

Piste de développement

Une Escape Box est adaptable à n’importe quel contenu et peut porter sur des compétences spécifiques à une matière ainsi que des compétences transversales. Les professeurs de toutes les disciplines peuvent donc se lancer !

La question la plus importante à se poser concernant la création la Box est :

« Est-ce le professeur qui conçoit les énigmes ou les élèves ? »

Comment trancher ? Voici quelques questions pour vous y aider :

  • Est-ce que les élèves apprendront plus ou tout autant sur la matière en concevant la box ?
  • Est-ce que le temps consacré à la réalisation de la box est un investissement intéressant pour le professeur et les élèves ?
  • Est-ce que je veux uniquement tester mes élèves sur des savoirs et savoir-faire ?
  • Est-ce que la création de la box mettra le potentiel de certains élèves en avant ?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s