Enseigner avec les Intelligences Multiples

Chuuuut, travaux en cours

Grande adepte des travaux de groupe dans mes classes, je consacre beaucoup de temps à imaginer les phases de travail, à réunir les documents nécessaires aux élèves et surtout à penser à une production finale complexe et motivante. Cependant, une fois en classe parfois la sauce prend…parfois pas du tout.

Quand l’activité ne fonctionne pas, je me dis que c’est lié à des facteurs extérieurs :  la dynamique du groupe, mon niveau d’énergie du jour, le moment de la journée etc. Quand l’activité fonctionne, je suis frustrée de ne pas pouvoir toujours correctement quantifier ou qualifier le travail réel de chaque élève.

C’est pourquoi, durant cette dernière semaine avant les congés de Carnaval, j’ai décidé d’appliquer les conseils reçus en formation pour rendre le travail de groupe efficace et véritablement constructif.

1° Il est nécessaire de commencer un travail de groupe par une phase individuelle de prise de connaissance des documents à traiter/analyser.

2° Le professeur explique les rôles dans les groupes avant leur formation. Voici un exemple des rôles à tenir :

img_2050-e1551446431255.jpg

LE/LA PRESIDENT(E) : a une responsabilité importante qui consiste à encourager le groupe, à veiller à ce que chaque membre participe activement aux discussions, à donner la parole à chacun, à calmer les éventuels conflits.

LE/LA PORTE PAROLE : porte la responsabilité de présenter à la classe les résultats du travail de son groupe. Il doit pouvoir refléter fidèlement les idées débattues, les réponses construites etc.

LE/LA SECRETAIRE : a la responsabilité de prend note des idées, solutions, réponses discutées dans le groupe. Sa prise de note et la structuration des notes sera nécessaire au porte parole.

LE/LA MAITRE(SSE) DU TEMPS :  sa responsabilité est de veiller à une gestion efficace du temps imparti pour le travail à réaliser. Si les discussions s’éternisent ou s’égarent, il rappelle le timing.

3° Réunis en groupe, les élèves se concertent pour la répartition des rôles.

A partir de là, le travail de groupe démarre et se régule naturellement. Tous les élèves se mettent en action car ils doivent tenir leur rôle et je peux vous assurer que les autres élèves y veillent !

J’ai eu l’occasion, cette semaine, d’essayer une activité de groupe avec rôles dans trois classes différentes. Pour une fois aucun élément extérieur n’a été un facteur déterminant  de réussite ou de non réussite, cela a juste super bien fonctionné ;).

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s