Enseigner avec les Intelligences Multiples

Jouer pour voyager dans le temps

Cette semaine je vous invite à découvrir le travail réalisé par trois de mes élèves de deuxième secondaire (quatrième dans le système français). Ils avaient reçu pour mission d’intégrer leur cours d’Histoire au jeu « Citadelle » (http://www.edgeent.fr/jeux/collection/citadelles).

Le pitch du jeu : chaque joueur doit bâtir une cité médiévale prestigieuse. Pour se faire, il faut acquérir de l’or et s’appuyer sur les atouts des notables locaux. A chaque tour, les joueurs choisissent un personnage qui leur donnera un pouvoir particulier et leur permettra de gagner des pièces d’or et/ou de construire des bâtiments.

L’objectif de l’activité était de rendre compte, par le jeu, des liens sociaux, économiques et politiques qui se tissaient entre les hommes du Moyen âge. Des personnages du jeu original ont été gardés mais surtout de nouveaux ont été intégrés.

Parmi les nouveaux personnages ajoutés : l’échevin et le bailli. Ceux-ci permettaient de montrer les relations qui se maintenaient entre un seigneur et les habitants des villes, les bourgeois.

   Le personnage qui leur a donné le plus de fil à retordre était l’artisan, car sa plus-value n’était pas sa fortune ou son pouvoir politique mais son savoir-faire. Finalement, ce personnage reçut le pouvoir d’embellir un bâtiment qui rapporterait plus de points lors du comptage final.

Comme dans la mécanique originale du jeu, les élèves ont également imaginé des bâtiments nécessaires à rendre une ville médiévale prestigieuse. Ils se sont donc inspirés de leur cours pour les choisir.  Les cercles dessinés sur le côté gauche de la carte représentent le nombre nécessaire de pièces d’or que le joueur doit donner à la banque pour pouvoir acquérir le bâtiment.

Grâce à leur cours théorique, à leurs questionnements et discussions, Layla, Hubert et Bruno ont parfaitement réussi à adapter ce jeu à la réalité historique. En y jouant, un élève pouvait rapidement intégrer les fonctions des habitants des villes ainsi que leurs relations économiques, sociales et politiques.

Oser des activités alternatives en classe permet de poser un regard différent sur nos élèves et permet surtout de s’émerveiller de leurs capacités créatives et réflexives ! 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s